Sélectionner une page

Mais non, il n’est pas méchant, juste très sélectif…

En réalité, il fonctionne de manière à ce que chaque utilisateur ait dans son fil d’actualités des publications qui lui plaisent.

Pour cela, l’algorithme de Facebook (anciennement Edgerank, puis News Feed depuis janvier 2018) analyse toutes les publications et les classe, bien sagement.

Son travail est colossal : Facebook compte pas moins de 2,2 milliards d’utilisateurs… Voici en détail le fonctionnement de cet algorithme, et les critères sur lesquels il se base pour classer les différents contenus.

Critère n°1 : La source

Ou autrement dit : qui a publié ce contenu ? Est-ce un ami ? Ou bien une page ? Ou encore un groupe auquel l’utilisateur appartient ? Il faut noter ici que Facebook privilégie les publications d’amis, et de groupes auxquels l’utilisateur appartient.

 

Critère n°2 : Le contenu

Ici, il est question de savoir ce que contient précisément la publication. Notre cher robot examine le type de contenu. S’agit-il d’une vidéo ? D’une image ou d’un lien ?

 

Critère n°3 : La récence

Ensuite, votre algorithme préféré se demande de quand date le contenu. Est-il récent ? L’information n’est-elle pas déjà “périmée” ?

 

Critère n°4 : L’engagement

Bon, et maintenant, quelles sont les réactions suscitées par cette publication ? Beaucoup de likes ? De partages ? Et que disent les commentaires ?

 

Critère n°5 : La performance

Enfin, quelle est la popularité de ce contenu ? L’algorithme analyse la portée de la publication, et voit si elle est du genre virale, ou à jeter aux oubliettes… Sachez que plus votre publication sera populaire, plus Facebook choisira de la mettre en avant.

Mais alors, comment faire pour que le News Feed montre mes publications ?

Vous l’avez sans doute remarqué, le reach des publications de pages a grandement chuté depuis la mise en place du nouvel algorithme Facebook. Une étude réalisée par Buffer et BuzzSumo montre qu’en moyenne, l’engagement par publication a dégringolé de 65 %.

Alors, comment influer sur ces critères pour que vos publications aient plus de chances d’apparaître dans le fil d’actualités de vos abonnés ? Prenons en exemple une photo de panda tout mignon, postée par votre page et voyons comment l’algorithme de Facebook pourrait l’analyser.

Mais aussi et surtout, comment vous pourriez faire en sorte que celle-ci atteigne le plus grand nombre de vos fans. Voici nos astuces :

 

1. Création d’un groupe

En effet, comme nous l’avons vu plus haut, les pages ne sont pas prioritaires pour le News Feed. En revanche, les publications de groupes le sont.

Alors, à vous de créer un groupe en rapport avec votre activité. Pour notre exemple de photo de panda, nous appellerions notre groupe “Les amateurs de bambou”.

2. Publier des vidéos

Notre publication exemple est une photo. Ce qui est plutôt bien, selon l’étude de Buffer et BuzzSumo, car c’est ce qui fonctionne le mieux sur ce réseau social.

Cependant, l’algorithme Facebook est friand de vidéos. Plus particulièrement, des vidéos dites natives.

Il vaut donc mieux uploader votre vidéo directement sur la plateforme plutôt que d’insérer un lien YouTube…

Mieux encore, faites un live si vous êtes à l’aise avec cet outil : Facebook les met très bien en avant.

Rappelez-vous les vidéos de naissance des pandas au zoo de Beauval : un véritable succès !

D’ailleurs, sur ma page Facebook Claire Garcia, je fais des Lives les Mercredi.   

3. Utiliser la publicité pour diffuser votre message aux bonnes personnes

Savez-vous que votre publication sera montré uniquement à 2 ou 10% des fans de votre page facebook ? Tout cet effort et cette énergie à écrire votre post pour si peu d’impact…

 

Avec la publicité, VOUS décidez des personnes qui vont voir votre message. 

Vous avez 2 possibilités : 

 

Grâce à la publicité, votre message sera diffusée aux personnes que vous aurez précieusement sélectionné.

4. Poster vos contenus aux bonnes heures

Plus votre contenu est récent, plus il est considéré comme intéressant par l’algorithme.

Alors, si votre audience est du genre noctambule, rien ne sert de publier sur l’heure du déjeuner…

À cette heure-ci, c’est plutôt l’heure du dodo pour eux ! À vous de vous adapter et de publier aux heures où votre communauté se connecte.

5. Publier du contenu engageant

Cela peut paraître évident, mais la meilleure manière de susciter l’engagement de votre communauté est de publier du contenu qui lui plaît.

Et comment lui plaire me direz-vous ? Pour cela, rien de tel que de susciter une émotion.

Typiquement le “Ooooh il est trooooop mignon” en voyant notre photo de panda est le bon exemple d’une émotion positive générée par une publication.

Cela fonctionne également avec les émotions négatives : une vidéo montrant la déforestation, ou un panda tout triste, et vous avez de grandes chances que celle-ci soit relayée…  

Au passage, plus vous donnerez envie à vos abonnés de commenter ou de partager, et plus vos publications seront mises en avant.

Sachez aussi que depuis la dernière mise à jour de l’algorithme Facebook, les interactions sont hiérarchisées en termes de valeur.

Ainsi, un like vaut moins qu’un commentaire, et un commentaire moins qu’un partage.

Voici des exemples de publications engageantes et qui ont du succès sur Facebook. Lorsque Play Ground dénonce la pollution sur les îles Maldives, nul doute que cela crée des réactions et des émotions fortes.

Regardez le nombre élevé de likes, partages et commentaires de ces 2 exemples.   

Est-il vrai que l’algorithme de Facebook change ?

Hé bien oui, et même plutôt régulièrement. Cela désespère nombre de community managers qui pensent avoir trouvé LA recette pour accroître leur audience…

Mais est-ce une mauvaise chose pour autant ? Car finalement, le but ultime de Facebook, au fil de ses différents algorithmes, est que vous y passiez le plus de temps possible.

Alors, logiquement, il essaie de montrer aux utilisateurs un maximum de contenu supposé leur plaire.

Selon l’agence parse.ly et son étude réalisée fin 2016, 46% du trafic généré sur les sites web examinés provient des réseaux sociaux.

Parmi ces 46%, 41,2% vient directement de Facebook. Il est donc essentiel de comprendre comment l’algorithme fonctionne pour rester visible, et continuer à générer des visites sur votre site.

Ce qu’il faut en retenir :

Il est primordial d’être visible sur Facebook, car cela représente une source majeure de trafic vers votre site web, que vous ne pouvez pas ignorer.

Pour cela, il vaut mieux publier du contenu intéressant, régulièrement, et à des heures où vos abonnés sont connectés.

La notion de qualité du contenu est clairement à prioriser, plutôt que la quantité.

Enfin, essayez de susciter un engagement maximum avec des vidéos, et du contenu donnant envie de partager.

Pin It on Pinterest

Share This